Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.
Marseille littorale

Un grain de beauté

Sormiou, la discrète

2 votes

lundi 21 septembre 2009, par jlopez

diaporama
#3590
diaporama
#3591
diaporama
#3592
diaporama
#3593
diaporama
#3594
diaporama
#3595
diaporama
#3596
diaporama
#3597
diaporama
#3598
diaporama
#3599
diaporama
#3600
diaporama
#3601
diaporama
#3602
diaporama
#3603
diaporama
#3604
diaporama
#3605
diaporama
#3606
diaporama
#3607
diaporama
#3608
diaporama
#3609
diaporama
#3610
diaporama
#3611
diaporama
#3612
diaporama
#3613
diaporama
#3614
diaporama
#3615
diaporama
#3616
diaporama
#3617
diaporama
#3618
diaporama
#3619
diaporama
#3620
diaporama
#3621
diaporama
#3622
diaporama
#3623
diaporama
#3624
diaporama
#3625
diaporama
#3626
diaporama
#3627
diaporama
#3628
diaporama
#3629

Entre Pomègue et Ratonneau, une barque glissait, minuscule, un pêcheur unique et perdu entre le ciel et les eaux, le soleil et les rives de neige. C’était un décor de dessert, sur une mer de cassis le blanc d’oeuf de deux îles flottantes. Pascal, tout en marchant, pensa qu’il suffisait d’un bateau au loin pour que le silence s’épaississe encore. Lorsque son père l’amenait ici au cours des étés d’autrefois, il avait souvent remarqué le phénomène... On n’entendait que le vrombissement soudain d’une mouche lancée, mais il ne prenait vraiment conscience de la terrible paix du paysage que lorsqu’un bateau glissait au loin sans bruit, il lui semblait alors être devenu sourd soudain, et une inquiétude le gagnait.

Patrick Cauvin, Rue des Bons-Enfants, Albin Michel, 1990.

Creative Commons License Marseille en images (http://www.marseille-images.com), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique