Avertissement: Ce site n'est plus maintenu à jour. Vous pouvez continuer à le consulter en archive.
Marseille portuaire

Les cumulus de la Madrague-Ville

Village de la Madrague-Ville

3 votes

mercredi 3 octobre 2007, par Anne Muratore

diaporama
#2166
diaporama
#2167
diaporama
#2168
diaporama
#2169
diaporama
#2170
diaporama
#2171
diaporama
#2172
diaporama
#2173
diaporama
#2174
diaporama
#2175
diaporama
#2176
diaporama
#2177
diaporama
#2178
diaporama
#2179
diaporama
#2180
diaporama
#2181
diaporama
#2182
diaporama
#2183
diaporama
#2184
diaporama
#2185
diaporama
#2186
diaporama
#2187
diaporama
#2188
diaporama
#2189
diaporama
#2190
diaporama
#2191
diaporama
#2192
diaporama
#2193
diaporama
#2194
diaporama
#2195
diaporama
#2196
diaporama
#2197

Allez à Marseille. Marseille vous répondra. Cette ville est une leçon. L’indifférence coupable des contemporains ne la désarme pas. Attentive, elle écoute la voix du vaste monde et, forte de son expérience, elle engage, en notre nom, la conversation avec la terre entière. Un oriflamme claquant au vent sur l’infini de l’horizon, voilà Marseille. Elle double son port d’un arrière-port. Ses Compagnies de navigation lancent chaque année des paquebots plus beaux que des châteaux. Les autres grandes nations font cependant davantage. Aidons Marseille dans sa montée. Toute l’Italie est derrière Gênes pour le pousser. La France ne connaît de Marseille que Marius et le mistral...

Il est un phare à deux milles de la côte. Tous les soirs, on le voit qui balaye de sa lumière et le large et la rive. Ce phare est illustre dans le monde ; il s’appelle le Planier. quelle que soit l’heure où vous le regardiez, dites-vous qu’à cet instant on parle de lui sur toutes les mers et sous toutes les constellations. Quand on n’en parle pas, on y pense. Mais si le Planier ramène au pays, il préside aussi au départ. Faites le voyage de Marseille, jeunes gens de France ; vous irez voir le phare. I1 vous montrera un grand chemin que, sans doute, vous ne soupçonnez pas, et peut-être alors comprendrez-vous ?

Albert Londres, « Marseille Porte du Sud », Editions de France 1927.

Creative Commons License Marseille en images (http://www.marseille-images.com), développé par Résurgences, est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons : Paternité-Pas d’Utilisation Commerciale-Pas de Modification 2.0 France.
Plan du site
Site propulsé par l'Atelier du code et du data, chantier d'insertion numérique